Mettre les souliers de vos prospects pour évaluer et améliorer le chemin marketing que vous leur offrez

October 6, 2015

 

 

Année après année, c’est le même scénario qui prend place. Vous mettez des efforts et de l’argent dans la mise en marché: l’imprimé, les publipostages et le WEB, bien entendu. À chaque fois, le but est d’attirer le maximum de prospects vers vous, pour les convertir en clients.

La plupart des entreprises ont leurs habitudes, des méthodes qui ont fait leurs preuves et les appliquent mécaniquement depuis plusieurs années.

Là est le danger. Ces habitudes, les outils impliqués et les documents médias qui ont été créés ne sont jamais revus après leur création. On les utilise, c’est tout. C’est comme ça pour longtemps, souvent trop longtemps.

On juge la méthode V&M seulement par son résultat de l’an passé, qu’on croit reproductible pour toujours. On s’est distancié de la réflexion qu’on avait fait dans le temps pour élaborer nos outils de vente. 

 

« On a un site Internet depuis 7 ans, Marie fait des mailings courriels et gère les listes d’envoi, Pierre poste des lettres et nos représentants participent à quelques foires commerciales dans l’année. Ah oui, on a aussi une page Facebook! »

Le plus souvent, il s’agit d’initiatives non coordonnées, pensées individuellement.

Les questions à poser sont les suivantes.
Que vit un prospect qui chemine dans l’itinéraire marketing, le film que vous lui proposez?

L’image véhiculée par votre site Internet, vos documents promotionnels, vos publipostages et votre page de média social, inspire-t-elle confiance?


Ces derniers ont-ils été créés à des époques différentes et manquent-ils de cohérence entre eux? Le graphisme y est-il de qualité constante et les contenus sont-ils compréhensibles, à jour et consistants entre tous vos médias WEB et imprimés?

Les réponses à ces questions expliquent le nombre de clients obtenus par canal promotionnel et les taux de prospects qualifiés perdus à chaque étape.

Bref, serait-il temps de tout revoir pour se prémunir contre de brusques changements dans nos performances de ventes l’an prochain.

Invitez un cobaye!

Il s’agit de demander à quelqu’un qui n’est pas notre client de passer au travers de notre marketing en tant que prospect, comme spectateur, pour recueillir sa critique.

Idéalement, ce cobaye doit avoir une connaissance approfondie des ventes et du marketing.

Demander l’opinion d’un prospect est infaisable et demander l’opinion par sondage à un client est une excellente idée complémentaire, mais ne fournira que de l’information fragmentaire sur votre mise en marché.

Avec un expert en ventes-marketing, tout sera plus simple! 
Avec un expert ventes-marketing, vous aurez un point de vue rafraîchissant concernant la capacité de votre entreprise à encore séduire des prospects et pourrez établir précisément où il faut intervenir pour augmenter votre taux de conversion prospects-clients.

Votre site Internet, son apparence, son contenu et mots clés, la lisibilité et l’image projetée de votre documentation promotionnelle, vos publipostages; tout y passera à la vitesse grand V.

 

Vous aurez l’heure juste, celle d’un observateur extérieur qui portera à votre attention des réalités qui vous positionneront parfaitement pour agir.

 

 

version imprimable 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Jouer avec la banque

April 24, 2019

1/5
Please reload

Recent Posts

April 24, 2019

June 24, 2016

Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

© 2018 Le Groupe Hitech (mc)